Les 10 étapes préalables à la création d'une boutique en ligne

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Définir une expression des besoins qui va à l'essentiel, va vous permettre de bien préparer votre projet et réussir la mise en place d'une boutique en ligne, efficace et cohérente avec votre activité. Mais il ne faut pas perdre de vue que la boutique en ligne doit s'intégrer à la stratégie globale de l'entreprise, quelle que soit sa taille.

1- Définir ses objectifs et répondre à la question : pourquoi créer un site e-commerce?

La boutique en ligne doit-elle être à terme un canal de vente prioritaire ou secondaire?
Vise-t-on de nouveaux segments de clientèle?
La vente en ligne concerne-elle tous les produits de la gamme?
Le site sera-t-il important pour l'image de la société ou sera-t-il uniquement une machine à vendre?

2- Etudier la concurrence

Cela paraît évident mais l'objectif va être d'offrir, par rapport aux concurrents, une meilleure expérience utilisateur, donc un site plus performant, plus pratique, plus simple, plus agréable visuellement ... Il va ensuite être essentiel de faire une synthèse des produits affichés et de leurs prix. Egalement, des services peuvent être offerts, il faut en tenir compte pour une approche globale et proposer une offre encore meilleure.

3- Cibler son marché et adapter l'ergonomie

En fonction du type de clientèle que l'on souhaite atteindre on va :

  • adapter le graphisme (par exemple un design résolument moderne, ou à l'inverse plus traditionnel),
  • privilégier une présentation simplifiée des produits ou permettre d'accéder à de multiples informations et à un niveau de détail très fin,
  • offrir de nombreuses fonctionnalités ou faire simple,
  • adapter la navigation (menus, organisation de l'information selon les différentes pages),
  • identifier où se trouve géographiquement la clientèle potentielle.

 

4- Réfléchir à la présentation des produits

Chaque secteur d'activité est différent et pour chacun de ces secteurs des choix très divers peuvent être faits. Ainsi 2 concurrents peuvent avoir une approche très différente de leur stratégie de vente en ligne au travers de la gamme présentée.

  • la boutique en ligne doit-elle présenter tout ou partie de la gamme?
  • doit-il y a voir des produits vedette et si oui lesquels?
  • quelles sont les catégories?
  • quels sont les critères de recherche des produits?
  • l'information du fabricant est-elle importante?
  • y-a-t-il des produits associés (Ex: un étui pour un téléphone portable) ?
  • y-a-t-il des caractéristiques et comment les présenter (couleur, taille, année ...)?
  • quelle doit être la politique de prix compte-tenu des frais d'expédition?
  • quelle politique de remise (% ou montant, notion de seuil en montant ou quantité, par zone géographique, coupons de fidélisation ...).

 

5- Définir les fonctionnalités complémentaires de la boutique en ligne

En fonction de ce qui précède, de grandes lignes fonctionnelles vont se dégager pour répondre à l'essentiel. Il sera possible, dans un second temps d'enrichir le cahier des charges par un certain nombre de fonctionnalités complémentaires. Cela va permettre de choisir l'outil de vente en ligne (et sa version) avec lequel va être créée la boutique et d'affiner le budget.

Quelques idées orientées "client" :

  • listes de favoris,
  • votes et commentaires,
  • liste d'attente,
  • permettre de comparer plusieurs produits.

Quelques idées orientées "gestion" :

  • Gestion des stocks,
  • Notion d'entrepôt,
  • Statistiques de ventes,
  • Affiliation de partenaires pour booster les ventes.

Quelques idées orientées "paiement" :

  • bancaire ultra-sécurisé (ou non) et ses coûts (fixes et variables),
  • Paypal ou Payplug ?

6- Maîtriser le flux du panier au paiement : rassurer le client

Le panier doit être visible en permanence et modifiable, la commande doit être facile à modifier, le paiement simple et accompagné d'un retour vers la boutique. Le flux souvent matérialisé par un "tunnel de paiement" doit être rigoureux et parfaitement testé.
Le client doit être rassuré à tout moment et savoir en permanence où il en est (nombre commandé, montant total, à quelle étape). Il doit avoir des confirmations de commande et de paiement dans sa boite mail. Il doit disposer d'un espace client avec un historique de ses commandes/factures.
Avoir ces aspects essentiels à l'esprit vont constituer une garantie essentielle du fonctionnement de la boutique et d'un faible taux d'abandon avant paiement.

 

7- Une boutique en ligne : un site global

Créer un site de boutique en ligne n'est pas simplement un outil de vente. C'est un VRAI site internet avec les contraintes et pré-requis inhérents : référencement et réflexion sur les mots-clés, la boutique est-elle la page d'accueil?, la navigation doit être soignée (multi-menus), un plan de site doit être intégré, des outils de suivi du trafic également. Egalement il est possible de faire vivre le site avec des modules d'actualités spécifiques ou non à la boutique.
Le choix du nom de domaine et celui de l'hébergeur (notamment en lien avec les objectifs majeurs de rapidité et / ou sécurité) sont des choix stratégiques.

8- Lister et rédiger

Elaborer un cahier des charges ou au minimum une liste de besoins va permettre de formaliser ce qui est dans l'esprit du responsable de projet, et constituera une base d'échanges avec les autres collaborateurs concernés ou des partenaires externes. Bien entendu, ce sera le point de départ pour un devis de la part d'un prestataire.

9- Une boutique en ligne : un projet d'entreprise

L'étude préalable est d'abord un temps d'inventaire, de mûrissement de la réflexion. Cette phase est donc déjà un investissement en temps. Prendre son temps est un luxe nécessaire à la réussite d'un projet de vente en ligne, plus encore que pour d'autres types de projets car très visible et exposé.
Le temps va également être un point à maîtriser pour la gestion au quotidien de la boutique : mises à jour des produits (nouveautés, suppressions, modifications), rédactionnel (descriptions uniques des produits, meta-données à vérifier voire compléter), gérer les photos des produits, module éventuel d'actualités à mettre à jour ...
Quelle que soit l'activité, cet investissement en temps est à prendre en considération dès la phase d'étude car s'il ne peut être supporté en interne, il faudra envisager une sous-traitance ou une réorganisation. La question financière peut alors être bloquante.
Par ailleurs, la notion des accès et la gestion des droits sera un aspect humain à considérer avec tact; la définition écrite et précise du rôle de chaque intervenant permettra d'éviter certains malentendus.

10- Stratégie globale de communication :

Vendre en ligne c'est bien, le faire savoir c'est mieux. Newsletters, annonces publicitaires, communiqué de presse, Google adwords, événementiel, s'appuyer sur des partenaires (fournisseurs), travailler les liens, blogs et forums spécialisés ... sont autant d'outils qui vont permettre une diffusion de l'information du lancement du site. Accompagner son démarrage est une nécessité.

Conclusion : prendre son temps et bien entendu ... ne pas hésiter à se faire conseiller.

Dernière modification le 21 10 2014

Articles Joomla

Connexion